Nous l'avons testé pour vous :

Prapen Bungalows


Logement chez l’habitant
Ubud

Mais où est donc Monsieur Propre ?

Prapen Bungalows est une guest-house située à Ubud, dans la grande Jalan Sri Wedari, rue perpendiculaire à la grande Jalan Raya Ubud. Elle est située à environ 680 mètres du Palais d’Ubud.

Cette guest-house dispose de 4 chambres avec ventilateur. Le prix d’une nuit avec petit-déjeuner était lors de notre séjour, et selon le taux de change actuel, d’environ 11,3€ (200 000 IDR).

Nous n’allons pas nous étendre sur cet établissement, tant le séjour y fut décevant.

Tout d’abord, nous avions réservé une chambre double et avons eu des lits jumeaux. Pas grave en soit, mais pas très agréable de voir que notre choix n’avait pas été retenu.

Ensuite et surtout, la propreté laissait VRAIMENT à désirer. A peine arrivés, nous n’en avons pas cru nos yeux : la terrasse et la chambre étaient très sales. A vrai dire, nous n’avions jamais vu cela précédemment à Bali !

JPEG - 195.1 ko
Juste immonde !
JPEG - 269.4 ko
Au secours...

Nous avons donc demandé à la femme qui tient les chambres de la nettoyer. En 5 minutes, c’était « fait » avec un rapide coup de balai et un petit coup de serpillère… Un peu mieux, mais vraiment le minimum a été fait.

Au niveau équipement, la chambre était correcte : ventilateur, anti-moustique, salle de bains comprenant une douche avec eau chaude et les toilettes mais sans porte de séparation avec la chambre.

Nous avons changé de bungalow le lendemain pour avoir un lit double. Celui-ci comprenait une porte entre la chambre et la salle de bains et une petite cuisine. Si la chambre était un petit plus propre, la salle de bains ne l’était guère et la cuisine était absolument immonde.

A l’occasion de notre changement de bungalow, nous avons pu constater que les draps n’étaient pas changés entre deux réservations puisque notre première chambre a été proposée en l’état à des touristes venues repérées les lieux. Mais devant la saleté, elles sont vite reparties…

Enfin, le petit déjeuner, inclus dans le prix de la chambre, aurait pu être satisfaisant si les légumes utilisés avaient été lavés, ainsi que les feuilles de bananiers qui recouvraient chaque assiette (pour éviter de laver ces dernières ?).

Quelles nuits avons-nous passées ?

Nous avons assez bien dormi dans cet endroit, mais cela ne rend pas l’endroit correct pour autant.